Ici, on crée, projette, échange, observe, transmet,

rêve, grandit, veganise, mijote, bricole, construit, apprend, on essaye ... Avec un max d'info's pour que tu essaies aussi!

  • Admin

Cosmétiques Maison: un bonheur simple


Pas besoin d'être une grande Pro pour commencer: car commencer c'est déjà efficace, tout de suite, même en réalisant une seule petite potion magique pour votre peau. Faire des crèmes pour les jambes de ses copines et pour ses gambettes à soi, touiller dans l'huile de coco et l'huile essentielle de pamplemousse, quelle satisfaction!



Il a fait sombre, aujourd'hui, dans notre petit pays en péril: mais dans ma cuisine, les cristaux de sucre et l'odeur d'agrume m'ont rassemblé l'esprit. Faire ses cosmétiques à la maison, en plus d'être bon pour notre corps, c'est comme le tricot: c'est méditatif. Un petit article / message tout doux pour retrouver un peu de paix


+ des recettes en bas de cet article!


Retour aux sources, à l'essentiel, à l'instant présent:


Je retourne aux époques d'enfance, où Océane et moi, à 10 ans, nous faisions tremper nos pétales de rose en ayant la conviction que nous fabriquions le parfum le plus précieux du monde. Cela nous prenait toute l'après-midi et bien entendu cela était normal d'y consacrer tant d'heures. J'observe ma petite progéniture faire de même, laissant tremper amoureusement ses fleurs avec des arômes d'oranger. (Mais non du tout, ça ne me dérange pas du tout, ces petits pots qui traînent partout avec une mixture bizarre. Je gère. Il fallait s'y attendre, à montrer l'exemple en jouant au chaudron et aux potions... Et que je ne vienne pas jeter un de ses petits pots précieux!)


Faire les cosmétiques à la maison, ça m'a pris comme ça, sans prévenir: d'abord un mascara qui me gratte les yeux, puis le découragement devant les prix des quelques produits biologiques que mon portefeuille a diablement réfutés. Bien que je n'utilise que quelques produits, l'envie de mettre les mains dans le chaudron m'a titillée.


Et quelle chimie, entre cette pratique et moi: depuis, je prends, quand le temps le permet, un plaisir consciencieux à mijoter mes petits pots, à en offrir, à tester de nouvelles recettes, à en foirer certaines, à chercher auprès des habituées des idées et des témoignages de leur vécu dans ces textures et parfums.


Orienter ses pensées, se concentrer sur le constructif, le positif:

Dans des journées délicates et renversantes comme aujourd'hui, lorsque les villes explosent et que la peur gravite en faisant son chemin, c'est ce que j'ai trouvé d'efficace, à mon petit niveau: me concentrer sur ce que la petite humaine que je suis peut faire. Concentrer l'esprit sur ce qui construit, ce qui nous enrichit, ce qui nous motive, ce qui change la fréquence d'un milimètre vers le haut.


Sans plus attendre, quelques photos de ce moment très lent, très calme, très riche en odeurs: qui m'a plongée dans une dimension de rapport direct à la matière, de rapport direct à l'utilité de mes mains. Et que j'étais "accomplie", une fois ces petits pots terminés! Quel pied de remettre un petit sachet à un couple d'amis, avec ces petites mixtures! Se sentir utile n'a pas de prix. Avoir ralenti n'a pas de prix. Avoir senti des danses de fruits dans mes narines, avoir espéré que tout ceux qui ont mal au coeur en ce moment puissent regoûter bientôt à ce que la vie peut encore leur offrir. En connaissance de cause, la peine ne s'en va jamais mais elle devient douce-amère comme le pamplemousse. La meilleure manière d'avancer est de continuer à s'aimer et aimer en offrant de petites choses.


4 Recettes pour un moment dans le présent et d'autres instants savoureux dans la salle de bain.:

  • Un exfoliant au sucre/sel et pamplemousse pour les petites gambettes à capitons

  • Un exfoliant au café (aussi pour les petites gambettes à capitons)

  • Un mascara

  • Une crème nourrissante pour les mains

Un exfoliant au sucre/sel et pamplemousse