Ici, on crée, projette, échange, observe, transmet,

rêve, grandit, veganise, mijote, bricole, construit, apprend, on essaye ... Avec un max d'info's pour que tu essaies aussi!

  • Admin

Être l'artiste de son projet de vie: mes 10 premiers pas préférés


Salut, toi, lecteur, lectrice: tout d'abord, je tiens à te féliciter. Tu es en train de lire ces quelques lignes et je m'en réjouis. Cela signifie qu'un humain de plus est prêt à devenir le cocher de sa carriole ou en tout cas est bon chemin pour, cela me donne de l'espoir.

Une question pour toi: as-tu jamais, dans tout ton parcours scolaire, ne fût-ce qu'une fois, assisté à un cours qui te donnait des pistes pour prendre soin de ta vie, de tes choix, de ta singularité? Un cours qui te poussait à concevoir ta vie comme une toile à inventer?

Pour ma part, je n'ai jamais eu cette opportunité, hormis au travers de rencontres incongrues. Il a fallu que ma carriole se vautre plus d'une fois dans un fossé pour que je réalise que personne n'était aux commandes. Mais surtout, que personne ne m'avait avertie que je pouvais être aux commandes!

Être artiste, ce n'est pas savoir dessiner.

Le plus drôle, c'est qu'on peut être considéré depuis toujours comme un artiste (dès l'instant où quelqu'un qualifie de "beau" une de nos réalisations) et ne pas pour autant créer quoi que ce soit de sa vie.

Tout comme on peut ne pas savoir du tout dessiner et être tout à fait créatif, artisan de son chemin quotidien.

Je l'ai douloureusement compris en trébuchant durant des années sur un sentiment flou d'imposture: tout le monde considérait mon identité comme étant artistique et pourtant, j'avais l'intime conviction que je n'agissais ni avec ma nature complète, que je ne méritais pas tant de considération et que cela ne générait pas en moi un quelconque sentiment de cohérence et de réalisation.

Je saisissais doucement que le terme "artiste" englobait un spectre beaucoup plus large de domaines et était avant tout un outil, une manière d'aborder l'existence, une brèche certaine vers la résilience et surtout, une capacité à laisser son esprit être pénétré de tout ce que l'Univers met généreusement à notre portée.

L'imposture, ce n'est pas d'être doué sans rien faire, c'est de ne pas s'occuper de son potentiel réel et latent.

Parvenir à mettre le doigt sur cette clé m'a pris longtemps. L'intégrer dans mon corps, encore plus longtemps. Pour l'instant, je suis juste enchantée d'avoir les rênes entre les mains et de tester leur effet sur mon quotidien. J'ai pu cependant extirper de ces expériences quelques premiers pas déterminants dans cette quête qu'est le pèlerinage vers une existence pleine de sens. S'en vient ensuite la possibilité de faire de ce chemin un projet en lui-même, vécu et savouré chaque jour.