Ici, on crée, projette, échange, observe, transmet,

rêve, grandit, veganise, mijote, bricole, construit, apprend, on essaye ... Avec un max d'info's pour que tu essaies aussi!

  • Isabelle Gieling

Quand on veut vraiment changer de vie et concrétiser ses rêves


Tu n'arrives pas à atteindre ou vivre ce que tu voudrais? Ou encore, dur dur de persévérer dans tes bonnes résolutions, jour par jour? Tu as l'impression que les autres y parviennent et pas toi? Non, je ne réussis pas tout. Non, ma vie n'est pas un "rêve": ce n'est pas comme ça que ça marche. Pour répondre à plusieurs de vos messages, j'ai eu envie de partager avec vous tous comment ça se passe réellement en coulisses, ce que je vis comme vous, comment j'y réagis, comment j'agis, ce que je fais, ce que je choisis.


Si tu vis quelque chose qui te demande du courage, que tu veux opérer un grand changement et ce peut-être pour réaliser tes rêves, lis ces quelques lignes, qui j'espère te soutiendront! Bon, c'est un peu long mais pragmatique et utile, c'est un peu délicat de "juste" survoler ces sujets... (Cela dit, quand il s'agit de changer nos vies, cela mérite bien quelques minutes d'attention :-D On en consacre souvent bien plus à traîner sur Netflix, n'est-ce pas...)

Bonne lecture!


Comment fais-tu pour... ???

On m'a demandé ça à maintes reprises, ces dernières années. De toutes les sortes de manières. Comment je faisais pour gérer mon temps, pour "tout réussir", pour réussir tout court, pour avoir une vie de "rêve", pour parvenir à faire ce que je fais, pour faire tout ce que je fais, pour atteindre tel ou tel but.


Je me sens parfois déstabilisée quand je lis tout ça. Car les perceptions sont souvent erronées, probablement parce que je n'étale pas toujours mes coulisses. Je ne suis pas meilleure que quiconque, j'ai juste pris des décisions. Dernièrement, j'ai reçu un autre de ces messages, auquel je ne pouvais pas répondre quelques mots, platement, en parlant de "Miracle morning" ou de "Bullet journal" ou encore de "Persévère". Voici ce que le message disait, semblable à plusieurs autres: "


"Comment fais tu pour tout gérer..? Je suis émerveillée par ta gestion du temps. J’aimerais faire des choses mais tout me prend un temps fou. Et je ne suis jamais satisfaite de ce que je fais ... merci pour tes partages. Et parfois ça me démotive car je me dis que je n’y arriverai jamais à cette vie de rêve".

Je me suis donc décidée à partager avec vous ce qui construit mon parcours quotidien. Peut-être y trouverez-vous de quoi relever le menton :-)

Nous avons tous 24h: notre vie dépend de ce que nous en faisons et de ce que nous choisissons

Nous avons tous des rêves. J'en suis certaine. Nous avons tous un idéal, un projet, un désir, un mode de vie qu'on voudrait atteindre, un contexte dans lequel on voudrait évoluer, un trait de caractère qu'on voudrait posséder, une attitude ou apparence qu'on voudrait refléter, un métier qu'on voudrait exercer, une passion qu'on voudrait pratiquer, un projet qu'on voudrait construire, une mission pour laquelle on voudrait contribuer.


J'ai eu et j'ai toujours ces rêves, et j'ai, comme vous tous, une série de ressources et d'épreuves pour chaque jour. Mais ce qui change dans l'équation, c'est un ensemble de pensées, d'actions, d'habitudes et de décisions pour lesquelles j'ai opté. Et elles ne sont pas arrivées par magie, mais plutôt quand j'ai eu le nez au sol, dans la poussière, à bout et plus d'autre choix pour me relever. C'est souvent dans les épreuves que se trouvent les trésors... C'est parfois au milieu de la brume que se dessine le bonheur.


Ce que j'entends souvent, c'est:

  • Comment se fait-il que certains y arrivent et pas d'autres?

  • Comment se fait-il qu'on sait souvent très bien ce qu'il faudrait faire pour y arriver, mais que nous ne parvenions pas à lever le petit doigt ou à être régulier et persévérant pour l'atteindre?

  • Comment se fait-il qu'on baisse si facilement les bras?

  • Comment se fait-il qu'on ne trouve pas la "motivation", le "courage" qu'on pense que les autres ont davantage que nous?

  • Pourquoi est-ce si dur de faire ces petites choses, ces petits gestes qui changeraient tellement notre vie?

  • Pourquoi est-ce qu'il semble qu'on ne parvienne "jamais" à nos résultats tant espérés, tandis que d'autres semblent y arriver?


Et lorsque, pour une raison ou une autre, on y parvient pas:

  • On blâme les autres, une situation, notre passé, nos finances, nos parents, la société

  • On se plaint, on perd du temps, on baisse les bras, on se critique, on se flagelle

  • On critique autrui, on envie, on passe plus de temps à observer ce que les autres deviennent plutôt que de s'occuper de nos propres actions

  • On ne bouge plus, on n'agit plus, on subit, on attend, on devient indécis.


Par ailleurs, nous sommes parfois beaucoup trop exigeants envers nous-même!

  • Nous voulons que tout soit idéal et parfait, en oubliant les lois naturelles de la progression et de l'apprentissage

  • Nous comparons ce qui est incomparable, avec des personnes qui ont appris plus longtemps, ou qui ont une autre situation

  • Nous voulons tout faire à la fois et donc bâclons les étapes, pour finir mécontents de nous-même

  • Nous voulons souvent tout tout de suite, parce que notre génération a été habituée à contracter un crédit pour avoir une salle à manger ou sortir une carte de banque pour avoir un beau manteau, alors que nos ancêtres travaillaient dur pour coudre leurs vêtements et récolter leurs aliments

  • Nous oublions de simplement être fier de nous pour chaque étape de progression et chaque moment de courage...


Nous avons tous les mêmes 24h. Ce qui fait la différence, c'est ce que nous choisissons d'en faire: oui, certains semblent avoir beaucoup plus de facilités: plus de finances, plus de soutien, plus de santé, plus de "chance", plus de charisme. Mais personne ne peut vivre ta vie à toi: ta vie avec tes paramètres, tes conditions, ton terreau. Tu ne peux pas changer le passé, tu ne peux pas agir sur les événements, mais tu peux décider de tout le reste. Et surtout, tu peux décider précisément de ce que tu vas faire de tes 24h et comment tu vas réagir à ce qui vient à toi.


La raison pour laquelle notre vie ne ressemble pas à notre rêve, c'est parce que notre cerveau est conçu pour nous éviter tout inconfort dans l'immédiat.

Avant tout, notre cerveau est conçu pour nous protéger: pour nous éviter toute douleur, tout risque, tout inconfort, tout ce qui pourrait nous causer du "tort". Nous ne sommes pas faits pour être en situation d'inconfort.


Or, pour réaliser tout ce dont on rêve ou tout simplement pour faire face au quotidien, il y a de nombreuses choses que nous SAVONS DEVOIR faire.


Nous le savons consciemment, mais nous développons tous les stratagèmes conscients ou pas, pour éviter de les faire, simplement parce que la plupart du temps c'est désagréable, ennuyeux, difficile, éprouvant, inconfortable, challengeant, décevant, ou insécurisant.


Bien que "bienveillants" dans la plupart des cas, notre cerveau et notre esprit nous poussent donc à agir pour notre confort immédiat plutôt que pour notre bonheur à long terme.


Or, TOUT ce que nous voulons réaliser réside dans une partie de notre comportement qui nous demande discipline et courage sur le long terme. Nous allons devoir faire ces choses insécurisantes et inconfortables, et en plus, les faire encore et encore jusqu'à devenir confortable.


Un jour, tout s'est écroulé. Pour changer la situation, j'allais devoir changer mes choix, mes décisions, mes comportements. J'allais devoir changer chaque jour, chaque heure, chaque minute.

Un jour, j'ai réalisé que j'arrivais à un point de ma vie où les apparences extérieures étaient en totale contradiction avec ce que je vivais réellement:

À un moment de ma vie, non je n'étais pas du tout heureuse. Après une somme d'événements, j'étais au plus bas.

Je n'avais les moyens de rien, à peine de manger.

Je n'avais pas une relation de couple épanouissante, je dirais même toxique.

J'avais des huissiers qui frappaient à ma porte parce que j'avais fait de mauvais choix, pris de mauvaises décisions, pas agi au bon moment, pas eu le courage, la discipline, parce que je m'étais donné des excuses.

J'avais les soucis de santé qui s'accumulaient, et une situation qui m'empêchait de me soigner.


J'avais mon monde qui s'écroulait, mes rêves qui s’émiettaient, ma jalousie qui flambait à la moindre occasion, ma frustration qui rugissait, ma colère qui me rongeait.

J'avais des relations amicales qui s'effondraient parce que j'avais mal agi, pas pris soin, parce que tout m'échappait.


J'avais mes idéaux qui s'éloignaient, le sentiment que je ne valais rien et que j'étais incapable, que pour "raison X ou Y", tout le monde réussissait mieux que moi, peut-être que je l'avais mérité, qu'à cause de mon enfance ou que sais-je, jamais je n'atteindrais mes rêves;


Pendant ce temps, tout le monde me disait que "j'avais tellement de chance".

Je réalisais qu'il ne suffisait pas d'avoir une apparence facile, ou quelques facilités à réaliser l'une ou l'autre chose.


J'ai compris que si je voulais que ma situation se rétablisse, j'allais devoir changer. Vraiment changer, mes actes et mes habitudes, et ça n'allait pas être facile. J'allais devoir regarder en face mes démons, mes défauts, mes peurs, mes complaisances et demander de l'aide.


La discipline, c'est choisir entre ce que je veux maintenant, et ce que je veux VRAIMENT. Mais comment acquérir ça quand on croit être incapable?

Ces fameuses choses qui changent la vie à long terme, nous les connaissons "dans la théorie". C'est aussi bête que de savoir qu'il faut se laver les dents pour éviter des caries, ou de savoir qu'il faut rendre ses déclarations pour éviter des amendes, de faire du sport pour être en santé. Mais la plupart des gens n'aiment pas faire du sport, mais sont très heureux lorsqu'ils en ont fait!


La discipline, ce n'est pas une punition, ce n'est pas un mot à fuir: c'est un ensemble de MINIS actions et MINIS décisions de tous les jours qui changent TOUTE la vie. Mais j'étais de ceux et celles qui n'ont pas vraiment pris l'habitude de l'instaurer: qui n'ont pas de suite mesuré les risques de "laisser aller sa vie" et faire juste ce qu'on aime. Non seulement je ne réalisais pas l'impact sur le quotidien pragmatique et strictement matériel, mais pas non plus l'impact sur mes aspirations les plus profondes, sur ce que je devenais en tant qu'être humain, sur la trace que j'allais laisser au monde et dans la vie de mon enfant et mes proches. Et enfin, je ne réalisais pas l'impact que ça pouvait avoir sur mon estime personnelle, sur mon identité, sur ma constitution et tout mon avenir.


Voici celles que j'ai mises en place, les astuces qui ont permis d'y parvenir et qui ont changé beaucoup de choses. Je les ai choisies et activées quand je n'ai plus eu le choix, mais j'aurais aimé être capable de les activer avant tous ces dégâts.


1. Établis et décris en quoi consiste ton "rêve", la vie que tu veux mener, ce sur quoi tu vas mettre le Focus

Rêve Grand. Tout ce qui est en ce monde a été pensé avant d'être créé. Nous sommes de merveilleux outils de création. Qui tu veux être, ce que tu veux devenir, il te suffit juste de le définir pour commencer. Il suffit de commencer par décider. Nous peignons notre quotidien avec les pensées que nous cultivons, qui deviendront des mots, puis des actions. Les actions sont des pensées et des mots qui se mettent à bouger, qui prennent forme.

Naturellement, tu ne peux pas juste "rêver" puis aller manger un sandwich, comme dirait Jim Carrey. Il va te falloir faire un plan, après avoir défini ce que tu veux réellement réaliser, être, faire, devenir.


2. Fais un bilan honnête de la situation actuelle et de tes comportements

Pour pouvoir réellement changer une situation, il faut maintenant que tu sois pleinement honnête avec la réalité: qu'est-ce qui cloche? Quelles sont les habitudes qui t'ont mené là où tu en es? Excuses mises à part, "responsables" mis à part, quels sont les faits et les actions, les décisions, qu'il te faut désormais modifier? Qu'est-ce qui ne te convient plus dans ta situation? Pour pouvoir changer, il est nécessaire d'accepter que nous avons la responsabilité de comment nous avons agi (ou non agi), décidé et réagi aux événements.

C'est seulement en débutant par là que tu peux décider de remplacer une action par une autre, une décision par une autre.

Quelles sont tes ressources actuelles? Tes leviers? Quel pourrait être le plan d'action? Qu'est-ce qui est immédiatement à ta portée, sur quoi toi seul est déjà capable d'agir, par minis petits pas?


3. Établis une liste de ce qui est bon pour toi à long terme et de ce qui va te causer du tort

Au fond de toi, tu sais très bien les petites choses du quotidien qui te tirent vers le bas. Prends ton courage à deux mains et fais le tri: liste précisément ce qui est bon pour toi et ce qui ne l'est pas, que ce soit pour ta journée, pour ta santé, pour ton humeur, pour tes finances, pour ton bien-être, pour tes rêves.

Est-ce que regarder ce bête film de zombie à minuit va vraiment être bon pour t'aider à te lever demain, et embrasser cette journée importante qui compte pour toi? Est-ce qu'accepter cette invitation de la part de gens dont le comportement te démotive va vraiment être bénéfique pour tes projets de cette semaine, qui te demandent toute ton énergie vitale?


4. Lève-toi tôt avec cette astuce. (L'adage "le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt" est très vrai, maman me l'avait pourtant dit.)

Le matin, utilise l'astuce de Mel Robbins pour t'aider à te propulser hors du lit aconsulte le livre "The Five Seconds Rule" - La règle des 5 secondes): quand le réveil sonne, ne réfléchis pas: ni à ta couette bien chaude, ni à ton état de fatigue, ni à la journée qui t'attend. Décompte tout haut de 5 à 1 (5_4_3_2_1) comme si tu étais une fusée de la Nasa qui va décoller et pose le pied par terre, enfile un vêtement et va te consacrer à un moment uniquement pour toi, qu'il dure 5 ou 50 minutes. Rien que pour toi.

Pour que ça marche: aide-toi en allumant par exemple directement la lumière, en déposant ton réveil à l'autre bout de la chambre, en préparant tes habits à portée de main, en programmant un chauffage si tu es frileux...

Pourquoi ça fonctionne: c'est scientifiquement prouvé qu'en comptant, la partie du cerveau qui est activée est celle de l'action, de l'application, et non celle qui est émotionnelle et qui te dit "il fait si bon sous la couette, j'aimerais tellement y rester". Lorsque tu penses avec tes émotions au moment du réveil, tu zappes la fenêtre des 5 secondes durant laquelle tu es capable d'agir sans réfléchir pour le meilleur, pour ton bien. En comptant, tu es déjà dans l'action: propulse-toi hors du lit et dis-toi "je ne réfléchis pas, je me lève, point."


Ce que ça change concrètement à long terme de se lever sans reporter le réveil:

Cela déclenche en toi une conviction que tu es plus fort que tes excuses. Après une seule tentative réussie, tu te sens déjà ultra fier de l'avoir fait et ça change toute l'énergie de ta journée et de nombreuses décisions que tu vas prendre. Mais aussi, cela change ton énergie physique: lorsque tu te lève dès la première sonnerie, tu évites de retomber dans un autre cycle de sommeil qui, interrompu par une éventuelle seconde ou 3e sonnerie, rend ton humeur exécrable et ton état d'éveil très douteux pendant au moins 2 ou 3 heures dans ta matinée... de quoi déjà transformer tes actions dans un sens positif ou négatif, selon que tu es réveillé ou vaseux! Si tu te demandes parfois ce qui t'est passé par la tête d'agir de telle ou telle manière, cela peut entre autre être "bêtement" dû à ça.


5. Ne regarde RIEN d'extérieur à toi ou à tes priorités dans la première heure de ta journée

Une fois debout, et ce autant de jours sur l'année que tu le peux (oui tu peux aussi faire des grasses matinées parfois), prévois dans les premiers temps de ta journée un instant uniquement pour toi, sans consulter ni ordi, ni mail, ni application, ni discuter avec qui que ce soit. Si tu ne peux le faire que 15 minutes, c'est déjà ça! Pendant ce temps, tu axes tes pensées et ta conscience vers ce qui compte le plus pour toi (c.f. dernier point de la liste + ton rêve)


6. Embrasse chaque épreuve ou tâche à réaliser, et arme-toi de ce stratagème pour ne pas les zapper

Puisque tu as établis les comportements et actions qui sont nocifs pour toi, et celles qui sont bénéfiques pour toi, on est d'accord qu'il va falloir agir de temps à autres pour des tâches que tu n'aimes pas et que tu n'as pas envie de faire.

Lorsque tu SAIS que c'est en train d'arriver: que tu DOIS faire quelque chose de désagréable et que tu es tenté de t'enfouir dans ton canapé avec une série Netflix et un pot de crème fraiche: décompte de 5 à 1 comme pour ton réveil, et dis tout haut: "je ne réfléchis pas, je le fais, vas-y, je ne réfléchis pas, je le fais, vas-y, je ne réfléchis pas, je le fais, vas-y" et ce jusqu'à ce que tu sois assis à le faire ou en action en train de faire cette chose (peu importe ce que c'est). Ensuite, observe ta sensation, ta fierté, ton sentiment de l'avoir fait et souviens-t-en pour la prochaine épreuve. Petit à petit, tu vas te construire une confiance du tonnerre.


7. Change ton vocabulaire avec les autres, avec toi-même et dans ta tête

Terminé, les plaintes. Terminé, les critiques envers toi ou envers qui que ce soit, à moins que ce soit uniquement dans un but constructif pour te faire un plan d'action. (Et même dans ce cas, parle en terme de faits et non en terme de critique). Lorsque tu t'entends maugréer sur le comportement de quelqu'un ou envers toi-même, stoppe immédiatement et remplace ce que tu es en train de faire par autre chose: une autre action, un autre discours, ou tais-toi simplement. Lorsque tu dis ou fais quelque chose qui n'est pas aligné avec tes meilleures intentions, prends la décision que c'est la dernière fois, jusqu'à ce que tu n'agisses plus de la sorte. C'est une perte de temps et d'énergie et cela attire davantage d'ennuis et de poids négatif dans ta vie que de bons événements.

Cesse de dire "je suis... + quelque chose de négatif". "Je suis fatigué, j'en peux plus, j'en ai marre, je suis tellement nulle, j'ai toujours eu dur, je suis vraiment pas faite pour ça etc...". Commence à changer en te disant: "Je suis capable". Et remplace par tout ce qui t'énergise.


8. Change de point de vue

Non, tout n'est pas la faute de nos parents, non les autres n'ont pas la cuillère dorée dans la bouche car on ne sait pas tout, non tu n'es pas une moins que rien, oui il est possible de changer. Prends la décision de "vider ton verre", comme dit mon coach Martin Latulippe, de tout ce que tu crois connaître et savoir, juste pour découvrir d'autres paradigmes, pour découvrir de nouvelles possibilités.

Redeviens un "élève" de la vie, comme un nouveau-né, curieux et prêt à apprendre ce qui est nécessaire pour réaliser tes rêves, en oubliant le passé et en oubliant ce qu'on t'a appris. Cela laissera la place à de nouvelles personnes et événements, qui t'apprendront peut-être que tout peut être différent de ce que tu croyais, que tu vaux probablement beaucoup plus que tu ne le pensais, que tu es capable de beaucoup mieux que ce qu'on t'a dit et que ce que tu crois.

Quand tu t'entends penser par habitude avec tes croyances, dis-toi: "Je vide mon verre et je laisse place à de nouvelles possibilités". Cela coupera au moins momentanément le processus mental dans lequel tu es en train de tomber et à terme, ça deviendra plus facile :-)


9. Change d'habitudes alimentaires

Pour réaliser de grandes choses, notre corps a besoin de bon fuel! Si tu ne sais pas cuisiner, tente au moins de manger des repas les moins transformés possible et mange varié, coloré, frais. On sous-estime l'impact de nos aliments sur la qualité de notre humeur, de nos pensées, de nos actions, de nos décisions.


10. Choisis tes relations et ton entourage, renonce à ce qui est inutile ou mange ton énergie

Tout comme tu as établis ce qui est bon pour toi ou pas, rester avec un entourage toxique ou simplement qui te tire vers le bas ou ne t'encourage pas est AUSSI une décision que tu prends, un choix que tu fais.

Je sais que c'est délicat, difficile, éprouvant: on ne peut évidement pas tout faire d'un coup, agir partout à la fois. Mais si ce paramètre fait partie des priorités, que cela constitue l'impact le plus pesant sur ton quotidien... c'est donc par là qu'il faut commencer.

A l'époque, en relation avec le mauvais entourage et les mauvaises personnes, j'ai essayé de tout mon être de modifier mes habitudes: mais parfois, cela ne sert à rien si l'on a pas évacué de son cercle ce qui pourrit notre santé physique et émotionnelle.


11. Arme-toi de perches pour les jours difficiles

Il y aura des journées plus dures que d'autres. Ce n'est pas parce qu'on prend ce genre de décisions que tout à coup le chemin ou le quotidien est plus facile: il y a toujours dans le monde des réveils chaque matin, des enfants qui vomissent la nuit, des parents qui décèdent, des compagnons qui décident de quitter le nid, des factures qui tombent. La vie ne change pas ses hauts et ses bas, nous ne pouvons avoir de pouvoir là dessus. Mais nous pouvons encore choisir comment nous agissons et réagissons.

Prépare un petit arsenal de perches et de "rustines". Qu'est-ce qui te fait du bien? Quels amis peux-tu appeler? Où peux-tu te réfugier? Qu'est-ce qui peut te réconforter? Quelles actions et décisions dois-tu prendre pour éviter le pire dans cette situation, avant de te réfugier pour reprendre des forces? Si tu ne le peux pas, à qui peux-tu déléguer ou confier ces tâches primordiales pour éviter que la situation ne soit pire encore par après? Ne te laisse pas sombrer quand ça arrive, prépare le terrain avant un recul bien mérité.


12. Choisis d'être reconnaissant

Quand on a pas encore ou pas vraiment la situation tant espérée, c'est parfois difficile d'apprécier la chance qu'on a. Mais je suis certaine que si on t'enlève certaines choses: comme ta santé, un proche, un confort quelconque, tu réaliserais combien tu avais de la chance!

Quand je m'entends me plaindre de quelque chose "pour rien", je porte mon attention sur la chance que j'ai: j'ai mes deux bras, mes deux jambes, j'ai un coeur qui fonctionne bien sans mon intervention, je respire, ma fille est en bonne santé, j'ai à boire et à manger, mon pays n'est pas en guerre. Je ne dis pas pour autant qu'il faut se satisfaire uniquement de ce qui est, mais de déjà être reconnaissant pour tout ce qui nous est offert. Cela change notre énergie, notre comportement et les opportunités qui viennent à nous.

Par exemple, j'ai la pénible obligation de devoir conduire beaucoup pour amener ma fille à l'école: je pourrais m'en plaindre chaque jour. Mais je sais pourquoi c'est nécessaire, et je choisis de rentabiliser ce temps en voiture avec des audios pour me faire grandir et progresser dans les domaines qui me passionnent. Je savoure aussi la simple chance d'aller chercher ma fille à l'école, ayant dans mon entourage une maman qui a perdu sa fille d'une leucémie. Je mesure ma chance.


13. Ne perds plus de temps avec ça

- Médire sur autrui

- Te critiquer inutilement

- Trainer sur les réseaux sociaux des heures sans but

- Angoisser sur des événements dont tu n'as pas la maîtrise

- Envier autrui au lieu d'agir dans ton cercle de possibilité

- Regretter le passé

- T'en vouloir et culpabiliser sans changer tes actes

- Accepter des situations, des personnes ou des invitations qui tirent vers le bas

- Maugréer sur ta situation sans agir pour la changer

- Parler en "et si seulement..."

- Attendre que la chance vienne à toi

etc...


14. Le long terme d'abord, le plaisir immédiat dans certains cas

Si tout cela te semble une montagne ou insurmontable pour l'instant, peut-être qu'il est vraiment temps de prendre du recul, du repos et de cocooner. Sinon, pas d'excuse: chaque fois que tu es tenté par la facilité plutôt que ce qui est nécessaire pour te rapprocher de ce dont tu rêves, trouve tous les stratagèmes pour orienter tes actions vers l'objectif souhaité: tableau d'inspiration, carnet, mémo, images collées sur le frigo.

Et quand tu es sur le point de craquer; répète cette phrase: "La discipline, c'est choisir entre ce que dont j'ai envie maintenant et ce que je veux VRAIMENT". C'est utile pour éviter d'acheter des broutilles au quotidien quand tu sais que tu veux t'offrir un outil, un voyage, un investissement pour ton projet.


15. Exerce-toi à ces méthodes pour mieux réussir ce que tu pratiques (peu importe la pratique). Ton corps est un des premiers outil les plus précieux de ton existence sur Terre.

Tout ce qui contribue à soutenir ton quotidien:

- La méditation

- Le Yoga

- Aller courir

- Te faire masser

- Respirer amplement

Etc...


16. Observe tes pensées, tes actions, tes choix et vérifie que tu ne les laisses pas être dévorés par le quotidien

C'est si facile d'oublier ce qui compte pour nous, ce dont on rêve, ce que l'on veut pour notre futur: c'est très facile de l'oublier le lundi, devant une série. Puis le mardi, au fond du divan. Puis ainsi de suite... Mais un jour, une personne se trouve en face de nous qui elle, semble avoir réalisé ce dont on rêvait. Et ça nous éclate en pleine figure... On a oublié combien c'était primordial pour nous de se réaliser! De grandir, d'évoluer, de concrétiser, de progresser!

Nous passons au moins la moitié de notre quotidien à agir par habitude et avancer inconsciemment dans nos journées. Sans prendre du recul ou de la hauteur sur les événements, sans plan d'action, sans vision de notre rêve, nous pouvons voir la vie passer devant nos yeux sans avoir compris ce qu'il s'est passé.

C'est donc important de savoir où vous voulez aller, ce que vous désirez, et quelles sont les actions qui vous en rapprocheront ou vous en éloigneront. On oublie que parfois ces actions sont beaucoup plus petites qu'on ne le pense: que ce sont les petites habitudes du quotidien qui construisent notre vie. Que ce sont les gens avec qui nous passons le plus de temps qui colorent notre caractère si l'on y prend pas garde.

Fixe-toi un but, des valeurs, des rêves et des outils de mesure pour vérifier que tu n'es pas en train d'agir à l'opposé.


17. Félicite-toi, tu es unique et précieux quelque soit l'avis de certains

Même quand tu recommences mille fois la même chose, même quand tu crois rater, même quand tu peines à progresser et quelque soit ce qu'en disent les autres: tu mérites de te féliciter parce que tu fais de ton mieux.


18. Ce qui compte, c'est le chemin, pas uniquement la destination

Quand on a un grand rêve, quand on "vient de loin", quand tout est à construire, quand on rencontre de nombreux obstacles, la traversée est longue et éprouvante. On fixe donc parfois trop notre attention sur le but final, en dépit de notre bien-être présent, en sacrifiant tout au passage. On fait souvent cela pour tenir bon, mais en oubliant que le présent compte avant tout, avant même ce qu'on ne peut encore toucher du doigt dans l'avenir.

C'est certes nécessaire d'avoir des objectifs pour avancer, mais souviens-toi de parsemer ton chemin et ton quotidien de petits trésors pour l'apprécier: car une fois que tu auras atteint ton but, que se passera-t-il? Tu célèbreras, ok, mais ensuite? Prenons l'habitude d'inclure dans nos journées des petits instants précieux, qui nous rechargent le moral, qui nous rendent heureux, qui donnent du sens à la vie.

Car si tout venait à s'arrêter avant d'atteindre ton but, tu auras l'impression d'avoir tout sacrifié pour rien. Lorsque tu auras atteint tes objectifs, tu auras encore et encore des efforts à fournir: autant s'habituer tout de suite à profiter des bonnes choses TOUT EN FOURNISSANT des efforts :-)


19. Accepte et ne tente pas de défier des principes qui sont universels

Il y a des règles non négociables contre lesquelles il est impossible d'aller, contre lesquelles il est inutile de te battre, pour lesquelles cela ne vaut pas la peine de perdre ton énergie en frustration. De simples principes comme:

  • Pour acquérir une nouvelle compétence, il faut apprendre. Tout le monde commence par le début et non, tu n'es pas un "raté" parce que tu ne réussis pas du premier coup. Il faut s'exercer, répéter et encore répéter. Les choses prennent du temps et c'est normal, on ne peut pas aller contre ça. Cela prendra le temps nécessaire, savoure chaque étape et ça finira par venir. Si certains semblent parfois "aller plus vite" c'est souvent parce qu'ils y consacrent plus de temps...

  • Ton corps a besoin de dormir: n'essaie pas de réaliser l'irréalisable quand ton corps n'en peut plus.

  • Nous sommes tous soumis à des cycles et la vie est en constant changement, de hauts et de bas. La vie ne peut pas être tout le temps en haut et tu ne peux pas être tout le temps de bonne humeur ou en forme, même avec toute la positive attitude du monde...

  • Parfois, il faut lâcher tout contrôle et laisser venir sans réfléchir

  • Etc...

20. Organise-toi, saisis tous les outils pour te faciliter la vie

Une fois qu'on a compris comment on fonctionne, il ne reste plus qu'à tester les outils quotidiens pour trouver ce qui nous convient, ce qui nous fait gagner du temps, ce qui améliore nos actions et nos projets.

C'est clairement plus facile de laisser aller sa vie sans y penser! Mais on sait combien les conséquences se font vite ressentir. Oui, ça prend un peu d'énergie de sélectionner des outils ou de poser des actes pour se faciliter le quotidien.

Cela peut consister en un désencombrement de ton habitat pour être tranquille avec le rangement et les tâches inutiles (si tu as besoin d'aide pour cela, je t'invite à découvrir mon Ebook "Le désordre et l'auto-sabotage: je reprends ma vie en main")


Pour d'autres, cela peut être de déléguer un certains nombre de tâches pour lesquelles ils sont maladroits ou lents, ou encore d'organiser une progression par pallier dans la mise en place d'une nouvelle habitude, avec l'aide de carnet de bord etc...

Tout est permis du moment que vous cherchez des solutions pour vous organiser au mieux.

De mon côté, j'ai mis en place des routines et des outils pour pleins d'aspects quotidiens et pour me faciliter la vie, mais surtout pour me faciliter les tâches les plus ingrates. Tout ce qui m'est le plus pénible doit avoir un classement ou une organisation hyper à ma portée pour ne pas que je rencontre le moindre obstacle à mon élan de ranger, classer ou remettre à sa place.

Si ça me prend vraiment trop d'énergie, je m'arrange pour voir si je ne peux pas m'en séparer totalement (objets dans la maison par exemple). Si je ne le peux pas, je m'arrange pour que ça soit hyper facile à trouver /à ranger /à me souvenir (sur les murs pour des infos ou tâches à faire, carrément sous mes yeux). Je me mets des étiquettes, je guide le circuit comme pour des enfants. Je libère mon cerveau de tout ce qu'il n'a pas à retenir, je note tout et j'utilise des tableaux et des applications pour tout y inscrire: rien ne traine inutilement dans ma cervelle précieuse, car c'est l'endroit où je crée, là où je rêve, là où je construis!


21. Change-toi les idées et amuse-toi!


22. Choisis des "mentors", des personnes inspirantes auxquelles te référer quand tu craques ou que tu faiblis.


23. Lève-toi chaque jour en te posant ces 3 questions:

  • Comment puis-je grandir aujourd'hui?

  • Que puis-je donner et apporter au monde aujourd'hui?

  • Que puis-je célébrer aujourd'hui?

Ce sont chacune de toutes ces petites décisions qui changent une vie au complet :-)


J'ai deux questions pour toi:

1. Quel est le rêve, le projet, la vision que tu voudrais voir devenir réalité? Tu peux le partager avec nous en commentaire pour poser le premier acte vers ton nouveau chemin.

2. Qu'est-ce qui t'en a empêché jusqu'aujourd'hui?


Je te souhaite le meilleur, et surtout, rêve GRAND!

Si tu as besoin d'un petit coup de pouce pour aller plus loin, je t'invite à télécharger mon Ebook "Tu es plus Génie-al que tu ne le crois"

#motivation #réalisersesrêves #projet #bonheur

Contact:

Isabelle Gieling 

isabelle@unevieuneplanete.com    

+32-499/08.71.74

Transition_de_vie_écologique_Isabelle_Gi

Mes autres projets actifs:

"Ton premier jardin potager nourricier"

L'espace membre dédié aux amoureux de la nature qui ont souhaité apprendre au jour le jour en ma compagnie comment créer leur tout premier potager.

"Holis Life" - Coaching fitness holistique

Blog & Programme de Fitness + Yoga en ligne

Parce que notre unique corps mérite beaucoup plus qu'un "simple" programme Bikini

La passion School

Tout pour apprendre à être son patron & vivre de sa passion​

Plateforme de formation en ligne sur le Web-Marketing éthique, l'entreprenariat, la vidéo, le blogging...

Slasheuse Digitale

Le blog où je partage tous mes secrets et apprentissages pour vivre du web & mieux vendre depuis chez toi ou n'importe où, pour les Multi-passionnées en quête de Liberté !

La tanière de Yüle

Ma boutique en ligne de bijoux et accessoires pour Sorcières Natures

L'émission  hebdomadaire "Le jardin d'Isabelle" sur RTBF - Quel Temps

Ils ont parlé de nous! Merci !

© par Isabelle Gieling - Une vie, une planète