Nous suivre:

Contact:

Isabelle Gieling 

isabelle@unevieuneplanete.com    

+32-499/08.71.74

Presse

Mes autres projets actifs:

"Holis Life" - Coaching fitness holistique

Blog & Programme de Fitness + Yoga en ligne

Parce que notre unique corps mérite beaucoup plus qu'un "simple" programme Bikini

La passion School

Tout pour apprendre à être son patron & vivre de sa passion​

Plateforme de formation en ligne sur le Web-Marketing éthique, l'entreprenariat, la vidéo, le blogging...

Slasheuse Digitale

Le blog où je partage tous mes secrets et apprentissages pour vivre du web & mieux vendre depuis chez toi ou n'importe où, pour les Multi-passionnées en quête de Liberté !

PADIA

Permaculture Design Agency

Bureau de Design en permaculture, créateurs d'écosystèmes abondants

Ils ont parlé de nous!

Merci !

© par Isabelle Gieling - Une vie, une planète

Février: procrastination ou croissance intérieure, quelques pistes...

"Le printemps commence dès le 4 février sur le plan énergétique." Ce n'est pas du tout ce que mon inspiration et ma motivation me disent... Mais c'est Normal. C'est Jaap Voigt qui le dit. ("Vivre et travailler au rythme des saisons.")

 

 

 

Jusqu'à cette année, l'effet du mois de février me faisait un peu celui du Groenland. Du silence à perte de vue et aucun mouvement. Des idées germent et disparaissent comme une étoile filante. Un enthousiasme jaillit, puis... s'effrite et fond avec la neige à peine entrevue. L'esprit semble non fertile, comme ces terres qui semblent désertées et inertes.

 

Est-ce donc ça, l'élan qui nous animait il y a quelques semaines à peine et qui ressemble aujourd'hui à une vieille chaussette délavée?

 

Nous ne somme PAS les seuls... Ouf!

 

Mais ça n'arrange toujours pas mes affaires.

Manon me dit, couchée dans ses tissus: "Je comprends pas, je ne lève pas mon arrière-train de ma chaise pendant des heures, en me faisant croire que je travaille, mais rien n'avance." Bonjour la culpabilité.

 

Et Laure de renchérir, la joue bavante collée sur ses illustrations étalées sur sa table, la voix aussi nuageuse que son regard égaré: "Si je ne me bouge pas d'ici quelques jours, je peux mettre la clé sous la porte avant même d'avoir essayé. Je suis trop fénéante."

 

 

"En février, tout germe dans la terre. Mais je n'oublie pas que tout est à l'état d'ébauche." En fait, tu CROIS que rien ne se passe....

 

 

Dans son livre "Vivre et travailler au rythme des saisons", Jaap explique: "Février marque le retour à la lumière. C'est le premier pas qui coûte. C'est un début laborieux, jalonné d'obstacles. Je me retire, j'étudie, je médite, je prépare mon année, je tends l'oreille avec attention et précaution, pour entendre une ou deux graines en germination possible et je les nomme."

 

Voilà que je comprends. C'est comme cette musique d'Estas Tonne, "Eternal Flight", ou durant plus de 2 minutes, seule une note continue perdure... nous rend impatient, presque nerveux, voire apathique. Puis, quelques balbutiements de guitare (ou nos idées fragiles), enfin à 3 minute'08 un éclat de note (une petite poussée / élan de notre idée vers la concrétisation) et enfin des rythmes plus fluides et une musique qui se dessine réellement, une histoire qui prend position, le coeur qui s'emballe.

Comme un été bien rempli, où chaque fois on se flagèle de ne pas avoir profité de l'hiver pour mieux se préparer.

 

Le TOUT est de patienter et accepter la croissance lente. Et installer un environnement propice pour, c.f. images plus bas...)

 

Il y a des saisons, des niveaux, des étapes. Il y a le moment de l'élan, ou le courant sous-jacent. Il faut faire preuve de beaucoup d'enthousiasme au moment de l'élan et être très patient ensuite. Le taoïsme enseigne qu'il faut accepter de vivre ce paradoxe, cette zone de tension entre patience et enthousiasme. Il n'y a là pas de dualité mais une polarité: si nous supportons cette tension, notre germe de vie s'enfouit plus profondément.

 

Il y a d'abord l'invisible, appelé qualité, puis la forme.

 

Les 2 premières minutes d'Estas Tonne me font un effet désormais de profonde intégration du présent.

 

Bonnne nouvelle: donc, non, dans une certaine limite vous n'êtes pas d'énormes fainéants. Il est possible que votre métier ne permette pas ce ralentissement naturel et nécessaire pour maturer, pour germer, pour s'écouter et ré-orienter vos désirs, vos inspirations, vos motivations et ce qu'elles font naître comme élan ... donc projets concrets.

 

Mais s'il le permet (si ce n'est pas le cas, je vous conseille le blog de Lyv "Je me casse" ou comment virer de travail par étape), mais si votre travail vous le permet, profitez-bien de ce mois de février qui est peut-être beaucoup plus déterminant et important que vous ne le pensez... même s'il n'y paraît pas.

 

Le Flux , ou quand une activité ne nous coûte (presque) aucun effort...

 

Et par moment, on le reconnait, cet instant de grâce qui nous propulse, qui est fluide, quand l'idée prend sa place, qu'elle est juste, que l'envie de se lever est immédiate et que la montagne d'étapes à construire ne nous fait pas (encore) peur. Pour vérifier la justesse de ce "flux", entammer le premier pas, la première étape. La peur disparaît, normalement. Les fondations sont là.

 

Et ci-dessous, quelques pistes et inspirations déco pour permettre à vos idées de germer en toute sécurité et tout confort! Tant qu'à semer juste, tentons de mettre notre environnement au service de notre potentiel.

 

A mes chers/chères découragé(e)s qui se croient procrastinant(e)s, la créativité est déjà en train de se préparer au printemps partout dans les terres. C'est la même chose pour nous!

 

Cher(e) compatriote, tu es le papillon qui stresse sous la tension de sa chrysalide sur le point de se briser, mais qui ne sait pas encore l'être merveilleux qui est en devenir.

Tess Guinery

 

 

 Rodellee Bas

 

 

 Heidi Sopinka

 

 

 Femke Pastijn

 

 

 Diego Querrol

 

 

 Annette Grolle

 

 

 

Envie de découvrir d'autres inspirations? On se retrouve sur Pinterest !

 

 

 

 

Please reload

RA-DI-CALE. J'ai désencombré la cuisine.

Bonnes résolutions? Oser changer, simplement. Vraiment.

Si vous traversez un moment difficile

1/10
Please reload

A découvrir également: